Les échanges sont-ils seulement utilitaires ?

(actualisé le ) par Serge Durand - Philosophie

 V. CONCLUSION - OUVERTURE.

Tout échange est trinitaire. Selon nous les échanges humains sont au final orientés par les trois dimensions de l’Être que sont un principe d’individualisation, un principe d’universalisation, un principe transcendant d’émergences de plans de conscience. Il se peut que l’Être dans sa manifestation évolutive se heurte à un échec mais si la manifestation est un mouvement profond elle reprendra ici ou ailleurs, elle continuera peut-être ailleurs même si ici elle échoue. Tout échange doit être regardé non comme essentiellement une lutte sauvage pour la vie, non comme un pur utilitarisme, non comme la constitution d’un individualisme ou d’un collectivisme, mais avant comme comme l’amour de la manifestation matérielle de la conscience. Dans un échange il y a des individus, des éléments cosmiques à échanger (y compris des individus) mais il y a une pression transcendante pour que ces échanges deviennent de plus en plus consciemment dans la matière un échange de l’absolu avec lui même dans sa dynamique d’automanifestation en lui-même de sa dimension non manifestée.

Partager cette page